Canadair CL 415

Le Canadair CL 415, de la société canadienne Bombardier, est le seul ABE (avion bombardier d'eau) spécifiquement conçu pour la lutte anti-incendie. Cet avion a effectué son premier vol en 1993. Il intervient dans le sud de la France en compagnie du Trakker et du nouveau (2006) Dash 8. Le Canadair CL 415 est le successeur du Canadair CL 215 (premier vol en 1967), il s'en différencie principalement par ses moteurs turbopropulseurs (Pratt Whitney PW123AF) et son avionique moderne (Glass-cockpit). La Sécurité Civile Française utilise une quinzaine de Canadairs dans la lutte contre les feux de forêts. Ils sont principalement basés à Marignagne ( aéroport de Marseille). L'ajout de mousse (environ 24 litres de liquide moussant pour six tonnes d'eau) dans les deux réservoirs internes permet de doubler la superficie de liquide projeté au sol. L'histoire d'un plongeur happé dans les réservoirs du canadair et rejeté dans la forêt en feu est bien sur fausse, en effet les trappes de remplissages sont beaucoup trop petites pour y laisser passer un plongeur ! ;-)
L'avant dernière photo de la galerie est un fond d'écran de Candair. Vous avez aussi accès à un panoramique "haute définition" d'un largage par un bombardier d'eau lors d'un incendie près d'habitations.

Photos Canadair

Le canadair en quelques chiffre clés :

  • Capacité des résevoirs d'eau : 6130 litres.
  • Moyenne de 6 à 10 largages à l'heure en fonction de la distance entre le feu et le plan d'eau.
  • Caractéristiques minimales pour le plan d'eau servant à l'écopage : 400 mètres mini (1200 mètres en comptant l'approche et la montée), 90 mètres de large et 2 mètres de profondeur.
  • Vitesse d'écopage : 75 noeuds (=135 km/h).
  • Durée de l'écopage : 10 à 12 secondes pour remplir les 6 tonnes d'eau.
  • Hauteur maximum des vagues pour pouvoir écoper : 1,5 mètres.
  • Largage à 30/35 mètres à une vitesse de 110 noeuds (200 km/h).
  • Consommation : 840 litres à l'heure.
  • Vitesse ascentionnelle : 6,6 mètres par seconde.

Liens Canadair